Garde de chien à Nantes, Catherine choisit l'échange

Pour la garde de leur chien léonberg de 60 kgs à Vertou, près de Nantes (44), Catherine et Fabrice ont choisi l’échange entre particuliers Animal Futé. Ils expliquent les raisons de ce choix.

Pour la garde de son chien à Nantes, Catherine choisit l'échange pour son léonberg

 

Le texte ci-dessous est la transcription de leur témoignage en vidéo, visible ici.

 

  • Catherine: La découverte du site c'était sur une émission de télé " les Animaux de la huit" sur direct 8 le dimanche matin. J'ai trouvé la formule plutôt sympa. Donc après je suis allée chercher sur le net. Voilà ça a confirmé que ce soit plutôt bien.

 

  • Animal Futé: C'était quand ça, à peu près ?

 

  • Catherine: C'était alors la première fois qu'on fait appel à ce service c'était au mois de juillet août de l'année 2014. Donc ça doit être en mars avril, mai peut-être, mai 2014 que je suis allée voir parce qu'on s'est pris un peu au dernier moment pour chercher un mode de garde pour Helinka. Du coup on s'est inscrits. La formule était plutôt sympa parce que c'est entre particuliers donc des personnes qui, a priori, aiment les animaux. On est sûr qu'il y a ...voilà...c'est la façon de s'occuper des animaux qui convient bien et puis ce n’est pas onéreux puisque le principe c'est l'adhésion à l'association pour un an, et voilà. Donc il n'y a pas de frais de garde supplémentaires, puisque c'est la formule d'échange.

 

  • Animal Futé: Echange gratuit.

 

  • Catherine: Et puis donc on a lancé une petite annonce. Enfin on a mis une annonce puis on a lancé une demande pour une garde. Il y a un propriétaire qui nous a répondu.

 

  • Animal Futé: Qui habite loin ?

 

  • Catherine: Ils habitent à 8 kms, en moyenne à dix minutes, à Pont St Martin.

 

  • Animal Futé: Et donc j'ai cru comprendre que, eux, ils avaient deux chiens c'est ça ?

 

  • Catherine: Deux chiens. Eux leur souci de garde, en fait, c'est parce que justement ils ont deux chiens, un braque de Weimar et un braque allemand, c'est deux chiens de moyenne taille.

 

  • Fabrice : Oui mais deux pour Helinka c'est bon: au poids on gagne !

 

  • Animal Futé: Au poids, vous êtes équivalents.

 

  • Catherine: Et nous notre problème c'est la taille du chien. Parce qu'on a un petit chien qui est gardé par mes parents, ce n'est pas compliqué. Mais voilà pour eux c'est compliqué de garder un gros chien qui prend beaucoup de place. Voilà donc c'est comme ça que du coup on les a rencontrés. Ils étaient partants et ok sur le principe. Et puis on les a rencontrés, Helinka est venue chez eux. Ils ont vu que ça se passait bien avec leur chien, ce qui, nous, nous a rassurés parce qu'ils étaient vraiment à l'écoute de leurs animaux. Donc, c'était plutôt rassurant, on a vu que les animaux avaient l'air très heureux, qu'ils participaient vraiment à la vie de famille et, nous, c'était important pour nous parce qu'elle fait partie de la famille, elle rentre à la maison. Donc on ne voulait pas que son mode de vie change. Voilà et puis on s'est bien entendus. Donc après elle est allée passer une demi-journée pour faire connaissance. Et après on est allés dans la semaine avant de partir avant qu'on parte en vacances, passer une demie-journée toute seule. Et puis après, on l'a laissée pendant quinze jours, l'été dernier. Et après on a gardé deux grands week-ends les leurs. Et puis on a sympathisé, ils sont même venus manger la galette des rois sans qu'il y ait d'histoire de chiens.

 

  • Animal Futé: Par rapport aux autres formules, qu'est-ce que vous en pensez ?

 

  • Catherine: Alors honnêtement c'est le tarif qui a été prépondérant dans cette décision parce que ça va de 24 euros à plus de 100 enfin même 150 euros pour quinze jours de vacances. Au moins 150 euros pour un gros chien parce qu'on est entre 17 et 20 euros dans un chenil par exemple, par jour. Donc sur quinze jours ça fait même plus de 200 euros. Et puis, en plus, la formule chenil on l'aurait su malheureuse, on aurait été malheureux aussi, donc voilà. Ce n'est pas rassurant, surtout pour des chiens habitués à dormir dans la maison, à être dans la famille. C'était important de la savoir bien.

 

  • Animal Futé: Et donc pour l'instant vous avez rencontré un seul adhérent ?

 

  • Catherine: Oui un seul adhérent. A priori on s'entend bien avec eux, si effectivement il y a une autre période où ils ne peuvent pas la garder et bien on sollicitera une autre personne. Mais pour l'instant.. par contre nous on est prêt à accueillir d'autres animaux, parce que globalement on aime bien les animaux, les enfants aiment aussi les animaux. Donc ça ne nous pose aucun souci. On s'adapte vraiment... voilà pour vous dire les chiens des gens qu'on garde, eux ils dorment sur le canapé. Donc en fait, quand ils sont là, on met des plaids partout sur le canapé pour ne pas changer leurs habitudes de vie.

 

  • Animal Futé: Il y a une appréhension qu'un certain nombre de gens ont, par rapport à adhérer à un site comme celui-là, c'est :" mais, enfin ça reste des inconnus !" comment vous vous avez appréhendé ce sujet-là ?

 

  • Catherine: Alors il y a une question de confiance effectivement. On ne sait pas, voilà. Après le fait de faire connaissance avant, de passer du temps avant, ça c'est plutôt rassurant. Et puis de voir comment eux s'occupent de leur chien, de leurs animaux, c'est plutôt rassurant aussi. Voilà ! Après c'est aussi une question de confiance.

 

  •  Animal Futé: Question de confiance mais ce que vous dites c'est quoi, clairement : au moment où vous faites connaissance précisément, vous vous rendez-compte précisément de à qui vous avez affaire.

 

  • Catherine: On sent, c'est une histoire de feeling, en fait. On sent bien comment eux se comportent avec leurs animaux, et puis comment ils se comportent avec elle même s'ils ne la connaissaient pas. Déjà s'il y avait de l'appréhension, s'il y avait.. pas un rejet mais un mouvement de recul ou des choses comme ça. On voyait bien qu'ils étaient à l'aise, ils l'ont caressé. On sent bien. En plus, ils ont un bébé, une petite fille qui a 18 mois. Ils l'ont fait la caresser tout de suite. On voit bien quand on a du monde qui vient la maison qu'il y a des gens qui aiment bien les animaux et d'autres qui apprécient moins. Voilà on sent tout de suite la distance qui se crée, ça se voit, ça se sent.
 
Avec tous les remerciements d'Animal Futé à Catherine et Fabrice pour ce témoignage.
 
 

En savoir plus sur l'échange de garde d'animaux entre particuliers :

 

Le concept de l'échange de garde d'animaux entre particuliers a été imaginé, en 2012, par Animal Futé. Il a été, depuis son lancement, amélioré en tenant compte des avis des adhérents qui ont choisi cette formule pour la garde de leurs chiens, chats ou NACs.