Transcription de la vidéo avec Caroline pour la garde de son chien à Nantes

Caroline et son chien à Nantes, pour un témoignage sur l'échange de garde entre particuliers

Retrouvez la vidéo de Caroline au sujet de l'échange entre particuliers pour la garde de son chien à Nantes sur cette page de témoignages vidéo Animal Futé

 

Transcription de la vidéo:

Animal Futé : Caroline, vous êtes adhérente au nord de Nantes, depuis combien de temps ?

Caroline : Depuis un peu plus d'un an, je pense. La première fois ça devait être sur les vacances d'été dernier. On a commencé à chercher une solution pour faire garder notre Minnie, saint-bernard de trois ans.

Animal Futé : Vous avez fait combien d'expériences d'échanges ?

Caroline : On a fait trois expériences d'échanges jusque-là dans la région dans on va dire une dizaine de kilomètres. Sur ces grands chiens là, il y avait quand même pas mal de possibilités. On a rencontré trois adhérents différents et fait trois échanges. On s'est rapproché un peu plus d'un adhérent qui a déjà gardé Minnie deux trois fois et puis l'inverse également.

Animal Futé : Des races de chiens similaires, quoi.

Caroline : En tous cas des gabarits similaires à chaque fois.

Animal Futé : Quand vous avez découvert Animal Futé est ce que vous avez eu peur (parce que certains ont cette appréhension) de confier votre chien à des inconnus ?  Comment vous vous avez appréhendé cette question-là ?

Caroline : Non, je l'ai appréhendé dans l'autre sens ! C'est à dire qu'à l'inverse ça nous a rassurés de nous dire qu'on confie notre chien à des particuliers qui ont des chiens et qui ont au moins un animal et qui ont envie de nous faire confiance aussi. Donc le fait que ce soit un échange nous a beaucoup rassurés par rapport à une pension ou un chenil où là on se dit qu'on va faire garder notre animal dans une cage ou dans un box. Non, à l'inverse, ça nous a rassuré le fait de nous dire que c'est un « échange de bons procédés » donc où ils vont faire attention au notre autant qu'on va faire attention au leur. Et inversement. Donc à l'inverse vraiment ça nous a plutôt rassuré cet aspect-là.

Animal Futé : Comment vous avez fait connaissance au départ ?

Caroline : D'abord premier contact très pratique par mail: "Voilà j'ai besoin de faire garder Minnie à telle ou telle date, est-ce-que ça peut convenir, est-ce-que c'est possible ?" Oui/ Non . Voilà, plusieurs réponses et puis, du coup, on a pris contact d'abord, avant, bien avant la date nécessaire de la garde pour voir si le feeling passait bien entre les chiens si c'était possible, quoi. Voilà.

 Animal Futé : Vous vous êtes rencontrés, vous êtes allés chez eux ?

Caroline : Exactement. On est allés chez eux et puis l'inverse aussi. On allait rencontrer l'endroit parce que nous où il se trouve qu'elle à tendance à sauter donc il fallait absolument un jardin clôturé. Ce qui est bien c'est que dans le site on savait déjà, sur les critères des annonces, que les gens avaient ce jardin clôturé mais on avait une nécessaire vérification de hauteur à faire. Donc du coup voilà, on a été rencontrer les gens pour voir si c'était possible, le mode de vie du chien, le fait que nous elle vive dehors. Alors que d'autres vivent à l'intérieur. Pour que ça marche je pense qu'il faut être au plus près. Des modes de vie communs. Pour que ça fonctionne bien, pour pas que ce soit vécu dans un sens ou dans l'autre comme une contrainte.

Animal Futé : Donc comme vous elle reste dehors habituellement, quand elle était chez les adhérents Animal Futé, comment ça s'est passé ?

Caroline : Sur un premier contact, la chienne restait dehors également, donc pas de souci, et puis ils dormaient dans le sous-sol. C'est ce qu'il nous arrive de faire, donc il n'y a pas de souci. Sur un autre échange, elle vivait à l'intérieur. Nous ça nous aurait posé problème mais pas eux. Donc elle s'est bien adaptée à vivre à l'intérieur. Et puis quand on a reçu leur chien, on leur a dit "nous, par contre, il ne sera pas à l'intérieur". Ils nous ont dit " nous, de toutes façons, il vit aussi bien à l'intérieur qu'à l'extérieur, donc ça ne pose pas de problème." Donc c'est quelque chose qu'on annonce dès le départ,  que ça ne pose pas de problème surtout dans le fait de garder le leur.

Animal Futé : Et alors le prix de l'adhésion qu'est-ce que vous en pensez ?

Caroline : Par rapport à n'importe quel autre mode de garde, c'est dérisoire. C'est quelque chose pour moi qui n'est pas du tout un facteur bloquant. C'est un "passe" nécessaire, c'est une clef nécessaire pour avoir derrière une banque de données intéressante. Donc pour moi c'est pas quelque chose de bloquant.

Animal Futé : Et oui... imaginez vous qu'il y a des gens qui nous disent "30 euros c'est exorbitant". On a toujours envie de leur dire : " comparez aux 15 euros par jour.."

Caroline : Voilà ça équivaut à deux jours de pension. Donc au final ....et puis c'est annuel donc une fois qu'on a fait un échange, si on veut parler de rentabilité, dès qu'on a fait un échange c'est largement amorti.

Animal Futé : Sans compter que vous gardez des contacts.

Caroline : Sans compter qu'on garde les contacts, bien sûr ! Donc ce n’est pas quelque chose de bloquant

Animal Futé : Autre chose à dire sur la formule ?  Ce que vous avez vous apprécié particulièrement ou les inconvénients que vous avez trouvé ?

Caroline : Non. Le côté vraiment intéressant c'est le côté pratique: c'est facile de s'inscrire, c'est rapide il n'y a pas trois heures de connexion. Créer un compte c'est trois minutes. Insérer une photo de la chienne, trois commentaires, une petite phrase, en même pas cinq minutes c'est fait et c'est immédiat. C'est très facile d'utilisation, suffisamment de critères pour -comme on disait tout à l'heure- voir si le mode de vie va être compatible. Donc non c'est super pratique vraiment l'approche conviviale,  le fait de voir la photo des animaux c'est un peu sympa. Donc non que du positif pour nous en tous cas dans l'expérience qu'on en a en tous cas : que positif !

 

 

Découvrez Animal Futé, lancé en 2012, inventeur du concept de l'échange de garde d'animaux (chien, chat, NAC) entre particuliers