Témoignage de garde de chat à Paris et d’échanges entre particuliers

Pour faire garder son chat, Tiziana a choisi Animal Futé et l’échange entre particuliers. D'origine italienne et nouvelle arrivante à Paris, Animal Futé lui a aussi permis de tisser des liens et même danser la salsa sur les bords de Seine ! Découvrez son récit. 

 

Tiziana adhérente Animal Futé pour la garde de son chat à Paris

Découvrez ci-dessous la transcription de la vidéo de témoignage de Tiziana, que vous pouvez également visionner ici

 

  • Tiziana: Je suis adhérente depuis deux ans, c'était lors des vacances d'été. Il fallait que je parte trois semaines. J'étais désespérée parce que je venais d'arriver à Paris et je ne connaissais personne. J'ai commencé à fouiller sur le net pour trouver des gardes de chats. ça coûtait trop cher et en plus ils étaient enfermés dans des cages. Et après, par hasard, je suis tombée sur www.animal-futé.com et j'ai trouvé ça super comme idée. J'ai adhéré tout de suite, sans hésiter, et j'ai "postulé" pour ma période de vacances. J'ai eu de la chance, une fille m'a répondu, à 10 minutes à pied d'ici. Elle était bien disponible pour s'occuper de mes chats et moi pour m'occuper de son chat. Moi je partais 3 semaines, donc j'ai gardé son chat d'abord 2 semaines. Elle a gardé les miens 3 semaines et après elle est repartie et j'ai gardé son chat encore une semaine.


  • Animal Futé: Les chats vous les emmenez chez elle ?

 

  • Tiziana: Non, elle vient ici. Et moi aussi je suis allée chez elle. Parce qu'elle aussi elle a chat dans la catégorie un peu timide. Son territoire... ça dépend comment on les habitue. Mes chats, à chaque fois qu'ils doivent sortir c'est catastrophe, quand je dois les emmener chez le vétérinaire c'est la catastrophe.. Ce sont des chats vraiment d'appartement, qui préfèrent être chez eux.

 

  • Animal Futé: Vous laissez donc vos clefs à la personne ?
 
  • Tiziana: En fait on s'est rencontrées d'abord dans un bar, on a pris le temps de se connaître un petit peu. Et puis j'ai découvert qu'elle travaillait dans le social, elle était prof dans une école pour sourds-muets. Et moi, je suis musicienne mais j'ai travaillé beaucoup dans le social aussi, dans des maisons de retraite, j'y ai fait de la musique. Dans des hôpitaux. Et donc il est né une amitié, en fait. Elle est venue chez moi, je suis allée chez elle. On s'est donné les consignes. La bonne chose de cet échange c'est qu'après il est né un lien entre nous. On continue de temps en temps de se voir, on va boire un verre. Une autre fois, je devais partir, elle s'est occupée de mes chats alors que son chat était mort entre temps. Elle a dit "ça me fera du bien de les revoir". Je trouve que c'est excellent comme idée: à part le service, il y a le coté lien qui s'instaure. ça permet de connaître les gens du quartier.
 
  • Animal Futé: Et donc vous, ça vous a permis concrètement de rencontrer une voisine alors que vous arriviez à Paris et que vous ne connaissiez personne ?
 
  • Tiziana: Oui, je me souviens que je suis rentrée d'Italie et, le jour même, elle m'a envoyée un texto en disant: "tu reviens du soleil, je pense que tu as le cafard. Viens je t'emmène sur le bord de la Seine, on va danser la salsa !". J'ai trouvé ça super gentil, elle est passée en voiture, elle m'a pris, nous sommes parties. C'était le jour même où je rentrais d'Italie après qu'elle ait gardé mes chats. Après on a continué à se voir, nous sommes amies sur Facebook, elle vient voir mes spectacles...
 
  • Animal Futé: C'est extra ça !
 
  • Tiziana: Oui, je trouve que c'est très bien au niveau créer des liens, tisser des liens, voilà !

 

Pour découvrir le détail du fonctionnement d'Animal Futé