Garde de lapin à Paris, Eugénie raconte ses échanges entre particuliers

Eugénie, adhérente Animal Futé pour la garde de son lapin à Paris

Pour la garde de son lapin à Paris, Eugénie a opté pour une solution de l’Economie Sociale et Solidaire avec l’ECHANGE entre particuliers proposé par Animal Futé

Une particularité d'Eugénie, adepte d'autres formules d'échanges, est qu'elle a très bien cerné l'état d'esprit de ceux qui optent pour ce type de formule. Découvrez son analyse dans son témoignage. 

Vous trouverez ci-dessous la transcription de la vidéo de son témoignage d’échange visible sur cette page.

 

  • Eugénie : Nous on a une pratique ancienne d'échanges d'appartement, donc on est déjà dans les services rendus réciproques. Et donc je me demandais si une formule de ce type-là pouvait exister pour des échanges de garde d'animaux. Donc j'ai tapoté sur mon ordinateur et je suis assez vite tombée sur le site www.animal-futé.com. J'ai regardé comment ça fonctionnait, ça m'a paru très simple, très facile. On s'est inscrites, avec ma fille, puisque c'est surtout elle qui s'occupe de Praline. C'était il y a deux ans, à peu près, un an et demi ou deux ans, ça devait être pas le Noël dernier mais celui d'avant, voilà donc un an et demi plutôt. Très rapidement on a eu des personnes qui nous ont contactées, voulant rendre service vraiment, j'ai eu ce sentiment-là. On était vraiment dans un "club" de personnes qui aimaient les animaux, qui étaient curieux aussi de rencontrer d'autres animaux, de voir s'ils s'entendaient avec leur propre animal. On était plutôt sur ce genre de discussions. On est tombé sur quelqu'un qui nous a proposé très vite de garder Praline, qui avait elle-même un lapin donc qui connaissait très bien ce qu'il fallait faire avec un lapin, comment s'en occuper, le nourrir.

 

  • Animal Futé: Quand vous dites "on est tombé" c'est eux qui vous ont contactés ? Vous n'avez même pas eu besoin de les joindre ?

 

  • Eugénie: J'ai mis une annonce en disant, sur Animal Futé, « Je cherche à faire garder Praline à telle date », j'ai commencé à repérer des gens qui étaient pas loin de chez moi, à qui j'ai envoyé un message. Donc j'ai fait quand même la première démarche d'envoyer un message à  peut-être une petite dizaine de personnes dans les alentours à Paris et puis très vite il y a deux ou trois personnes qui m'ont contactée Et en termes de dates ça collait facilement et puis de lieux aussi parce que c'est vrai que transporter un lapin, en plus comme elle est quand même pas mal dans sa cage, elle aime bien être dans sa cage ça fait quand même pas mal de choses à transporter et donc le fait d'avoir des personnes qui sont proches géographiquement c'est très facile. Donc là en l'occurrence c'était à Bastille, donc pas très loin de chez nous et très facile pour amener Praline. Donc voilà la première expérience. Et puis ce qui était intéressant aussi, j'ai trouvé, c'est que nous on avait Praline depuis pas très longtemps depuis une petite année, je dirais. Et on a pu discuter avec des gens qui connaissaient bien les lapins qui avaient une expérience aussi, qui nous ont appris des trucs. On a pu aussi échanger sur: comment on s'occupe d'un lapin, qu'est-ce qu'ils aiment qu'est-ce qu'ils n'aiment pas, comment vous faites, vous, pour la litière,  enfin voilà des choses très pratico-pratiques. Je dirais que, en plus de la garde en tant que telle, il y a aussi l'avantage de l'échange un peu de pratique entre propriétaires d'animaux, et puis des conseils réciproques. C'est un autre avantage que j'ai trouvé. Et puis qui s'est répété, du coup, sur les autres expériences. Aujourd'hui on a trois expériences de garde pour Praline: la première avec un autre lapin qui vivait en liberté.

 

  • Animal Futé: Que vous avez accueilli à votre tour ?

 

  • Eugénie: Alors qu'on n'a pas accueilli parce que la personne qui a gardé Praline m'a dit que finalement elle n'avait pas besoin de faire garder son lapin. Et du coup elle m'a dit: "mais aucun problème, moi ça m'a fait très plaisir de garder Praline, vraiment je ne suis pas dans absolument la réciprocité à tout prix. Donc moi je ne vous demande rien en retour". Alors c'était aussi assez étonnant dans la société dans laquelle on est où tout se paye, tout se marchande, d'avoir cet échange avec quelqu'un qui était très content de me rendre service et qui ne demandait rien en retour. Et ça je trouve que c'est aussi très positif comme première expérience. Et je trouve que dans les échanges avec les autres membres d'Animal Futé, il y a avant tout cette notion de service rendu, plus que d'attentes réciproques. Oui effectivement on est sur : moi ça m'arrange que vous me gardiez mon animal etc. Mais dans les contacts que j'ai eus avec d'autres, ça s'est répété: des personnes me proposant de garder Praline et me disant: "moi pour l'instant je n'ai pas forcément besoin que vous gardiez mes animaux parce que je n'ai pas de prévu de vacances. Mais bon si l'occasion se présente, j'ai votre numéro et je vous contacterai". Et, bien évidemment, nous, on fera tout pour essayer de rendre service à notre tour. Voilà c'est assez simple et assez ouvert quoi.

 

  • Animal Futé: A charge de revanche, cela se fait très souvent, ce n'est pas forcément un accord immédiat.

 

  • Eugénie: Et puis bon finalement, ça se présente ou ça ne se présente pas, en l'occurrence, sur le premier échange, ça ne s'est pas présenté. Après si cette personne, un jour, a besoin de faire garder son lapin, elle a mes coordonnées, je pense qu'elle le sait quoi !

 

  • Animal Futé: Alors les autres expériences que vous avez fait, à part ce lapin ?

 

  • Eugénie: Alors une deuxième expérience aussi avec un lapin. Là ce qui était plus compliqué c'est que Praline n'est pas opérée et ce lapin-là n'était pas opéré non plus. Donc ils ne pouvaient pas vraiment se côtoyer de près en tous cas. Donc, du coup, on avait instauré un principe qu'ils puissent sortir de leur cage à tour de rôle mais ça limite un peu les contacts. Et puis il se trouve que ce lapin, assez rapidement quand même, a été un peu agressif avec Praline. Il s'est sans doute senti un peu en concurrence et envahi sur son territoire, je ne sais pas exactement... Donc du coup c'est vrai que c'est un échange qui.. bon ça s'est bien passé puisque les maîtres de ce lapin-là ont très bien géré les choses. Praline ne s'est pas sentie en danger ni rien. Mais c'est vrai que c'était moins sympa que le premier échange où vraiment, là, quand j'avais été la chercher, ils étaient tous les deux sous le lit, en train de faire je ne sais quoi. On sentait que, vraiment, il y avait un peu de complicité, quoi. Là ce n'était pas le cas. On a nous, quand même, gardé le lapin avec les mêmes, avec la même règle et on a même, du coup, instauré une séparation quand même des lapins dans deux pièces différentes parce qu'effectivement l'autre lapin, quand on le sortait, venait près de la cage, était un peu agressif et du coup comme Praline est assez peureuse, c'était pour elle pas très agréable. C'était une garde mais un peu séparés, pas vraiment de contacts. Après les gens étaient très sympas. C'est pareil on a pas mal discuté parce que eux avait par contre leur lapin depuis moins longtemps que nous. Donc là c'est plutôt nous qui étions en échange de savoir, ça c'était sympa aussi... Et puis le troisième échange c'était avec un duo de cochons d'inde. La personne a gardé Praline, dans un premier temps, une semaine. Et puis nous on a accueilli les cochons d'inde un peu moins d'une semaine parce qu'elle partait quelques jours dans le sud de la France. Là, de la même façon, ça c'est très bien passé avec ses cochons d'inde qui étaient très curieux de cet animal visiblement, très attiré par sa nourriture donc ils voulaient,  à chaque fois, manger ce qu'elle mangeait. Mais bon la personne nous a dit ça s'était très bien passé. Eux, de la même façon, on les a ensuite accueillis à la maison. Ils ne sont pas beaucoup sortis parce qu'ils ne connaissaient pas le lieu donc ils ont un peu fait leurs timides. Mais on a pu profiter, c'était très rigolo de les voir se comporter. C'est encore autre chose qu'un lapin, ça apprend aussi à connaître d'autres animaux. On avait eu un cochon d'inde avant d'avoir Praline mais assez peu de temps malheureusement il était mort assez vite. Et là c'était marrant de voir ces deux ces deux cochons d'inde s'amuser dans leur cage. Donc voilà 3 échanges qui se sont bien passés, avec des changements de natures différentes. Et puis tout en proximité quoi, ce qu'on a échangé. Donc la dernière personne habite vraiment à 3 rues de chez nous pour le coup. Et les deux autres dans le 12eme mais pas très loin de la maison. Donc c'est vrai qu'à Paris l'avantage c'est qu'il y a beaucoup de monde. On trouve quand même assez facilement un échange.

 

  • Animal Futé: Oui, c'est là qu'il y a le plus d'adhérents, c'est clair.

 

  • Eugénie: Donc voilà pour les trois expériences que nous avons eues. Alors on va continuer parce que je trouve que c'est vraiment une formule à la fois facile, sympa, c'est agréable, quoi !

 

  • Animal Futé: Bon et donc le prix de l'adhésion qu'est-ce-que vous en pensez ?

 

  • Eugénie: Ah pour moi c'est défiant toute concurrence, si je puis dire. Non franchement le prix de l'adhésion, pour le service qui est rendu..en plus là moi j'ai renouvelé mon adhésion avec un code promo pour les 1ers adhérents, ça ne m'a quasiment rien coûté, je crois que ça m'a coûté un euro.

 

  • Animal Futé: Oui pour les lapins c'est spécialement pas cher, pour les NAC.

 

  • Eugénie: Donc voilà pour moi vraiment le rapport qualité prix est très bon et, encore une fois, je trouve que pour moi ce qui est le plus important c'est la qualité de la relation avec les humains et avec les animaux et pour le coup les deux sont remplis. Donc le prix, oui, évidemment ça compte. Et puis on n'a pas tous les mêmes budgets, il y a des gens qui ont des budgets très serrés. Ce que je trouve bien c'est que tout le monde puisse accéder.

 

  • AF: Alors si vous avez déjà fait des échanges de maisons, parce que j'ai bien compris c'est le cas, vous devez être assez familiarisée avec ça. Mais il y a pas mal de gens qui ont une appréhension de faire des échanges a priori avec des inconnus. Alors qu'est-ce que vous leur répondez à ces gens qui ont cette réticence ?

 

  • Eugénie: Moi je peux leur répondre par mon expérience. Mon expérience c'est que généralement les personnes qui s'inscrivent sur ces réseaux d'échanges, que ce soit appartement ou garde d'animaux, ce sont des personnes qui ont bien conscience qu’il y a quand même un principe de réciprocité. Donc, de fait, ils savent que s’ils vous confient leur animal ou s’ils viennent chez vous, à notre tour, nous on viendra chez eux ou on gardera leur animal. Et du coup il y a cette conscience qu'au contraire, moi je n'ai rencontré que des gens qui étaient extrêmement soucieux de prendre soin de ne surtout rien abîmer, qui étaient très soucieux de savoir quelles sont, en l'occurrence pour Animal Futé, quelles sont les habitudes de l'animal, pour essayer de mettre le plus en confiance, de faire y compris un peu différemment de ce qu'ils ont l'habitude de faire avec leur propre animal. Moi je n'ai vraiment rencontré que des gens extrêmement attentifs. Et je pense très sincèrement que ce type de formule attire, en fait, des gens qui sont dans cet esprit-là. Les personnes qui sont uniquement dans la consommation immédiate, moi je ne les ai pas trouvées sur ces réseaux-là. De fait et puis concrètement moi mes expériences, donc j'en ai cinq ans en échanges d'appartements et trois en échanges de garde, ça commence à faire un petit panel, je n'ai jamais eu aucun problème, au contraire !  Au contraire, les gens vous rendent service, vous donnent des conseils, vous font même des cadeaux, parfois, enfin c'est extrêmement sympathique. Et je trouve que c'est aussi une manière de retrouver du lien avec les personnes qui sont nos voisins finalement et qu'on a peut-être parfois tendance à ne plus voir, parce qu’on est tous dans nos rythmes de travail, de vie et on se croise plus qu'on ne se parle. Et là pour le coup, c'est aussi des occasions de se parler, d'échanger nos expériences respectives. Donc voilà moi j'ai tendance à fonctionner naturellement sur la confiance. Pour moi l'essai est transformé, là très clairement, sur les expériences que j'ai eues, je me félicite d'avoir fait confiance !

 

Lire d'autres avis d'adhérents Animal Futé pour la garde de leur lapin ou autre NAC (cochon dinde, oiseau)

 

 

comprendre l'échange de garde d'animaux entre particuliers en 2 minutes