Animal Futé, échange de garde, sur RMC We Experts Animaux

RMC experts animaux avec Laetitia Barlerin et François Sorel

La fondatrice d'Animal Futé, 1er site d'échange de garde d'animaux entre particuliers, sur RMC, le week-end des experts Animaux. Interrogée par le Dr vétérinaire Laetitia Barlerin, elle explique tout de cette nouvelle formule de garde de chiens, garde de chats ou NACs.

Ecouter l'interview:

 

Lire la transcription

 

  • François Sorel-RMC: Laetitia, on va découvrir le site Animal Futé.

 

  • Laetitia Barlerin: Voilà, c'est un site qui propose l'échange de garde d'animaux. Alors nous sommes avec Blandine Damour, qui est présidente fondatrice du site Animal Futé: Blandine, bonjour!

 

  • Blandine Damour: Oui, Bonjour Laetitia!

 

  • Laetitia Barlerin: Bonjour Blandine ! Alors dites nous un peu comment cela fonctionne. Par exemple, je suis propriétaire d'un chien, je dois partir en vacances au mois d'août. Que dois-je faire ?

 

  • Blandine Damour: Alors il suffit d'aller sur le site et déjà, en page d'accueil, vous allez voir, vous avez un outil de recherche qui vous permet de voir, avant même d'adhérer, quels sont les propriétaires de chiens près de chez vous, quels type de chiens ils ont, quelles caractéristiques (mâle, femelle, vacciné, etc: il y a tout un tas de details) et surtout à quelle distance ils sont de chez vous. Déjà ça vous permet de voir quels sont les adhérents près de chez vous et ensuite il suffit d'adhérer pour pouvoir entrer en relation, les contacter. Et puis évidemment prendre le temps de faire connaissance, ça c'est une étape importante. Il y a beaucoup de gens qui appréhendent mal notre formule, en s'imaginant qu'il s'agit de laisser son chien chez un inconnu deux heures avant de prendre le TGV: ce n'est pas ça du tout ! Il s'agit de pouvoir se créer un petit carnet d'adresses de gens qu'on a rencontré, en général avec lequel on sympathise très vite et, dans tous les cas, avec qui on prend le temps de faire connaissance pour ensuite se dépanner, de façon récurrente, dans l'année, pendant les vacances d'été, les week ends et toute l'année.

 

  • Laetitia Barlerin: Est ce que tous les animaux peuvent être gardés via votre site ? Parce que je parle du chien, mais peut être chats, lapins, perroquets ? Je ne sais pas.

 

  • Blandine Damour: Oui ! D'ailleurs, vous avez cité le tiercé dans l'ordre à peu près en terme d'effectif sur le site: ce sont d'abord les chiens qui sont les plus nombreux, ensuite les chats, et puis les lapins sont les premiers NACs effectivement représentés. Il y a beaucoup moins de NACs que de chiens et de chats, je ne sais pas pourquoi c'est comme ça. C'est probablement plus facile de “caser” entre guillemets un NAC et pourtant ils ont un tarif d'adhésion…. La seule chose qui est payante, c'est une adhesion: c'est 30 € pour l'année pour chien et chat…

 

  • Laetitia Barlerin: … pour entrer en contact avec des personnes qui peuvent échanger les gardes. Mais est-ce que les deux familles signent un contrat de garde ou un protocole ou quelque chose ?

 

  • Blandine Damour: Oui, tout à fait. Nous on les incite à le faire en tous cas. Alors comme on a affaire à des Français, il y a à peu près 20 % des gens qui le font et les autres qui font un “top là !”dans la main, et c'est un accord oral souvent. Mais nous, on incite, en tous cas, à formaliser un petit accord, un formulaire en ligne, oui, qui nous permet aussi de solliciter des avis ensuite derrière. Et cet accord permet notamment d'éviter toute ambiguïté sur les dates, ça se crée très facilement et un système de validation en deux clics. Et nous on incite les gens à le faire vraiment, donc oui il y a cette possibilité.

 

  • Laetitia Barlerin: Aussi parce qu'il y a aussi une responsabilité qui s'engage…

 

  • Blandine Damour: Oui, tout à fait aussi.

 

  • Laetitia Barlerin: …à garder l'animal de l'autre.

 

  • Blandine Damour: Après voilà, c'est un système qui est quand même basé sur la confiance, clairement. Mais nous on incite à utiliser ce petit formulaire.

 

  • Laetitia Barlerin: Alors il y a beaucoup de personnes qui partent au mois d'août, par exemple, moi, si je garde le chien de quelqu'un au mois de juillet et quand je pars, la famille ne peut plus garder mon chien. Comment ça se passe? Parce qu'il faut vraiment trouver un échange ?

 

  • Blandine Damour: Oui, alors ça peut dans l'absolu l'un bien sûr, personne n'est à l'abri de quelqu'un qui tombe malade, quelqu'un qui a un empêchement de dernière minute.

 

  • Laetitia Barlerin: On a un compteur, On a quoi ?

 

  • Blandine Damour: Non, non, non, il n'y a pas de compteur. Enfin, je veux dire, c'est la confiance. Oui, oui, c'est la confiance. C'est à dire que ça peut arriver exactement de la même façon avec un petsitter que vous auriez sollicité, qui vous lâche au dernier moment, ou avec quelqu'un de la famille. D'ailleurs, on a quelques fois des gens qui arrivent sur le site justement parce qu'ils ont été “plantés” entre guillemets par des gens qui devaient leur garder leur chien, puis finalement qui au dernier moment ne peuvent pas. Oui, donc sur parmi nos adhérents, sincèrement je n'ai pas souvent, enfin c'est arrivé quelquefois, mais je n'ai pas souvent entendu parler cette configuration-là. La plupart du temps c'était justement des gens qui n’utilisaient pas le formulaire, malgré le fait qu'on les y incite et sur lesquels il y avait des ambiguïtés de dates ou alors ce genre de choses. Mais sinon des défaillances de dernière minute, sincèrement, c'est très rare parce que les gens se font confiance, ils se voient et donc concrètement, ce n'est pas du tout quelque chose de fréquent en tous cas.

 

  • Laetitia Barlerin: Est-ce que vous insistez aussi à ce que les gens se voient donc avant et surtout voient si les deux animaux s'entendent bien ? Parce que s'ils ne s'entendent pas…. Est-ce que vous demandez à faire des tests, par exemple? Garder l'animal un week-end avec l'autre pour voir comment ils s'entendent ?

 

  • Blandine Damour: Tout-à-fait. Nous, quand les adhérents s'inscrivent, on leur envoie tout un ensemble de conseils qui correspondent à notre expérience du site, parmi lesquels, évidemment, le premier conseil, c'est de se rencontrer avec les animaux. Mais c'est la première chose qu'ils font de toutes façons, même sans qu'on leur conseille. Parce que c'est tellement intuitif de vérifier que deux toutous vont s'entendre, en particulier, qu'ils le font de toutes façons. Oui, bien sûr ! Et ça, les gens qui ont des animaux sont parfaitement conscients que mâle et mâle, par exemple, il peut y avoir des problèmes de chiens dominants, et cetera. Donc ils le font de façon tout à fait naturelle et intuitive.

 

  • Laetitia Barlerin: Il paraît que de belles histoires se nouent autour de ces gardes d'animaux ?

 

  • Blandine Damour: Oui ! Très souvent, les gens se se créent vraiment un petit carnet d'adresses et deviennent amis. Et on a de belles histoires, effectivement. Par exemple, là j'en ai une en tête: c'est une italienne qu'on est allé filmer pour faire une petite vidéo de témoignage qui arrivait à Paris, qui ne connaissait personne et qui, par internet, parce qu'elle avait un chat, a rencontré des adhérents Animal Futé. Et puis j'ai trouvé son histoire touchante parce qu'elle racontait que ça lui a permis effectivement de se créer quelques contacts à Paris, ce qui n'est pas si évident quand on ne connaît personne. Et son témoignage finissait : “et on est allé faire de la salsa sur les bords de Seine” Du coup j'ai trouvé ça super ! Enfin des histoires d'amitié, on en a très souvent, ça c'est clair!

 

  • Laetitia Barlerin: Eh oui, il faut avoir confiance, de toutes façons pour laisser son chien ou son chat ou son lapin à un inconnu. Donc c'est vrai que ça peut être le début de belles amitiés. Merci beaucoup Blandine. Je le rappelle: vous êtes fondatrice du site Animal Futé qui propose l'échange de garde d'animaux, un peu comme on échange sa maison. Maintenant, c'est vrai que c'est très à la mode.

 

Découvrez l'échange de garde d'animaux entre particuliers