Ostéopathe animalier

L'ostéopathie animalière expliquée par Coraline Grass, ostéopathe animalier
L'ostéopathe animalier Coraline Grass soignant un cheval

L'ostéopathie est très répandue pour les humains. Mais c'est un sujet encore méconnu pour les animaux, notamment les animaux de compagnie. Coraline GRASS, ostéopathe animalier, nous explique en quoi consiste son métier et ses déclinaisons pour les différents animaux, témoignages concrets à l'appui. Pour commencer voici un rappel de la définition de l'ostéopathie pour comprendre ce que fait celui/celle que nous appellons le plus souvent familièrement l'"ostéo".

Qu’est-ce que l’ostéopathie ?

Commençons par le commencement… L’ostéopathie a d’abord été appliquée chez les humains. C’est Andrew TAYLOR STILL qui a créé ce concept aux Etats-Unis dans les années 1870, en essayant de soigner la dysenterie pour laquelle les remèdes de l’époque ne fonctionnaient pas.

Présentation de l’ostéopathie

L’ostéopathie s’intéresse non pas uniquement aux symptômes mais à la cause de ces derniers. Elle s’appuie sur le principe de la globalité : on prend le patient dans son ensemble, son vécu, ses antécédents médicaux…

C’est une thérapie manuelle qui a une visée préventive, mais également curative. De par son ressenti, son toucher, le praticien est capable d’identifier les zones problématiques : tension, chaleur, déséquilibres (-> les dysfonctions). Grâce à différentes techniques, il est capable d’agir aussi bien au niveau des tissus, des fluides, des muscles, des articulations ou des viscères afin de rétablir l’équilibre général du corps. Ainsi, nombreux sont les champs d’action de l’ostéopathie !

Mode d’action de l’ostéopathie

Voici une petite « explication technique » du mécanisme d’action de l’ostéopathie « musculaire et articulaire » (pour simplifier) :

Lors de sa pratique, l’ostéopathe agit sur le système nerveux et sur les propriocepteurs du corps. Ce sont ces propriocepteurs qui entretiennent et régulent l’influx nerveux. Ils se localisent dans les muscles, tendons et ligaments et informent le cerveau sur la position des différents segments du corps dans l’espace, ils agissent comme des capteurs et réajustent constamment la posture. Plus ils sont stimulés et plus ils permettront au corps de mieux contrôler les mouvements et ainsi de réduire les risques de blessures (comme les entorses). La proprioception est comme un sixième sens du corps, mais qui, au lieu de nous informer sur notre environnement comme les 5 sens habituels, nous informe sur le positionnement et donc la conscience de notre propre corps, nommé schéma corporel. Ce dernier évolue tout au long de la vie de l’individu (humain ou animal), au cours de la croissance, en fonction de ses expériences (blessure, sport…) …

La dysfonction ostéopathique au sens large se définit comme suit « La dysfonction ostéopathique est caractérisée par une restriction de mobilité partielle ou totale, à même de conditionner la vascularisation et de perturber l’action des neurones. » (A.T.Still)

Pour cette raison, chaque déséquilibre impacte donc les structures du corps (musculaires, nerveuses, artérielles…) de façon plus ou moins importante.

En temps normal, la réponse physiologique du muscle suite à un étirement est de se contracter par l’intermédiaire du fuseau neuromusculaire. Une fois cette contraction réalisée, la stimulation du fuseau neuromusculaire cesse et le muscle revient à sa position initiale. Lors d’une dysfonction ostéopathique, le fuseau neuromusculaire est maintenu en tension, ce qui empêche le relâchement du muscle. L’origine de cette contraction musculaire permanente est variée avec notamment un mouvement articulaire inhabituel (écart par exemple) ou une dysfonction vertébrale entrainant une perturbation des axones (neurones)…

En ostéopathie mécaniste, votre ostéopathe se chargera d’agir au niveau du fuseau neuromusculaire, qui lui-même provoquera un rééquilibrage au niveau nerveux.

Il existe différentes techniques en ostéopathie autres que ce que l’on nomme le structurel (dont on dit parfois que l’ostéopathe « fait craquer ») : le fonctionnel, le MRP (Mouvement Respiratoire Primaire), le crânien, le tissulaire, le viscéral… Dans tous les cas, le but de l’ostéopathe est de rétablir la capacité d’auto-guérison du corps, qui lui permet de gérer lui-même les petits aléas du quotidien.

 

L’ostéopathie animale

L’ostéopathie pour animaux découle de l’ostéopathie humaine. En effet, elle a été transposée aux chevaux par certains vétérinaires dont notamment Dominique GINIAUX et Pascal EVRARD -un ostéopathe- dans les années 1980.

L’ostéopathie équine

La liste des raisons pour lesquelles l’ostéopathe équin ou « ostéopathe pour chevaux » peut être appelé est longue, en voici quelques exemples :

  • Boiterie
  • Baisse de performances sportives (refus, difficulté au galop à une main, mauvaise récupération…)
  • Changement de comportement (agressivité au sanglage, fuit la brosse…)
  • Avant ou après une mise-bas
  • Suite à de l’infertilité
  • Suivi durant la croissance
  • Cas d’arthrose
  • Chute 


L’ostéopathie pour animaux de compagnie

Désormais, l’ostéopathie animale ne s’applique pas uniquement aux chevaux mais également à toutes les autres espèces : chat, chien, lapin, furet, vache, chèvre, poule… Chaque ostéopathe animalier choisit les espèces sur lesquelles il souhaite travailler, certains refuseront les bovins, d’autres ne pratiqueront que sur les chevaux. Dans mon cas, je m’adapte à chaque espèce, le but est de les soulager et de leur apporter du confort alors… si un canard a besoin de moi, pourquoi pas ?!

De même, chaque praticien développe sa propre ostéopathie, en privilégiant certaines techniques plus que d’autres, il s’adapte également à chaque animal d’une même espèce, en fonction de son âge et de ses besoins.

Dans ma pratique, je recherche toujours leur coopération, le but est aussi que l’animal apprécie sa séance et que cela soit un moment de détente pour lui.

Voici une petite liste d’indications qui s’appliquent à nos animaux de compagnie :

Chiens/chats :

  • Difficultés à monter les escaliers, animal moins joueur,
  • Réaction inhabituelle lors d’une caresse,
  • Animal en croissance, vieillissant,
  • Suite à une chute, une collision,
  • Lors d’une convalescence,
  • Boiterie, raideurs,
  • Problèmes digestifs récurrents : diarrhée, vomissement, constipation
  • Chien de sport, de travail


L’ostéopathie « rurale »

Comme indiqué, une vache, un mouton, une chèvre etc, peuvent tout aussi bien bénéficier d’une séance d’ostéopathie, que ce soit des animaux d’élevage (bovin laitier ou allaitant) ou de compagnie. Les bénéfices sont multiples : avec notamment une amélioration possible de la production de lait grâce à l’apport de confort à l’animal.

Voici une liste non exhaustive des indications de l’ostéopathie pour les bovins et caprins.

➔ Bovins, caprins :

  • Baisse de production laitière
  • Boiterie
  • Difficultés lors d’une mise-bas
  • « Vache couchée » (hors fièvre de lait notamment)
  • Infertilité 
  • Glissade, chute
  • Dans certains cas de mammites

Comme dit précédemment le premier intérêt de l’ostéopathie est la prévention. Il ne faut donc pas hésiter à appeler l’ostéopathe pour votre animal 1 à 2 fois par an (et à consulter un ostéopathe humain pour vous aussi !).

En rétablissant le bon équilibre du corps, cela permet à l’animal de mieux surmonter les agressions du quotidien. Un organisme en déséquilibre va compenser encore et encore jusqu’à ne plus pouvoir, et là un problème de santé plus important apparaitra…

Les effets de la séance ne sont pas forcément immédiats, alors pas de panique si Pupuce n’est pas soulagée de suite ! Il faut laisser le temps aux muscles de se détendre et au corps de se réadapter.

REMARQUE IMPORTANTE : L’ostéopathie animale NE remplace PAS la médecine vétérinaire. C’est un complément à cette dernière. Seul votre vétérinaire est habilité à poser un diagnostic ou réaliser une prescription médicale.

 

Témoignages de soins en ostéopathie animalière:

 

Emilie, propriétaire d’Ilou (chienne):

Illou, chienne malinois qui a expérimenté l'ostéopathie animalière avec C.Grass

« Ilou, ma chienne malinoise de 7 ans a déclaré une boiterie qui n’a cessé de s’amplifier en quelques semaines. Après passage de radios, le vétérinaire m’a annoncé qu’elle avait une dysplasie des deux hanches (malformation), avec arthrose. Le confinement de mars 2020 a engendré une fonte musculaire (en raison de la réduction de son activité) et le mal s’est déclaré. Auparavant le muscle palliait les défauts articulaires. On m’a alors parlé d’opération chirurgicale, d’injections, de traitements anti inflammatoires à vie, avec les conséquences liées (problèmes digestifs, rénaux). J’ai donc préféré tenter au départ les médecines douces. Je me suis engagée dans une démarche complète (nouvelle alimentation) et ostéopathie. A chaque séance, Ilou gagne en mobilité, s’assouplit, utilise mieux son corps. L’effet est magique ! Après 4 séances (toutes les 3 semaines), je retrouve ma chienne « d’avant » et surtout j’évite les traitements chimiques abrasifs (ou les retarde) , les injections douloureuses et les opérations. Je recommande à chacun de faire suivre son animal par un ostéopathe qualifié. »

Audrey, propriétaire d’Irondelle (vache laitière):

« S'il fallait recommencer, ça serait sans hésiter. Notre vache est tombée et est restée coincée la patte droite en l'air dans le DAC (Distributeur Automatique de Concentré) sûrement plusieurs heures dans la nuit du 01/11 au 02/11. Il lui a fallu 12h pour se relever d'elle même après l'intervention du vétérinaire.

Séance d'ostéo le 06/11 au soir, un miracle. Notre vache n'a montré quasiment aucun signe de gène et encore moins de douleurs quelconques.

On ne voit quasiment plus de déformations aujourd'hui le 09/11, elle est repartie au champ après une semaine d'isolement depuis son accident, comme si de rien n'était. Un énorme merci Coraline Grass »

Laetitia, propriétaire de Gribouille (chat):

Ci-dessous la vidéo (impressionnante !) de Gribouille avant et après ses soins

 

« En août dernier, suite à une mauvaise réception, notre Gribouille âgé de onze ans s'est retrouvé paralysé de la patte arrière du côté gauche, celle-ci n'ayant plus aucune réaction nerveuse. Trois jours en clinique vétérinaire avec traitement anti douleur, ni le vétérinaire ni nous ne savions s’il récupérerait la mobilité de sa patte. Nous avons donc fait appel à Coraline GRASS, ostéopathe animalier. Le travail en « énergétique » en fin de séance était très apprécié par Gribouille. Dès la première séance, le lendemain nous avons constaté une amélioration. Nous avons donc décidé de refaire une séance trois semaines plus tard avec un succès inattendu ... Elle nous a également conseillé des exercices à pratiquer quotidiennement pour la rééducation de la patte. Un immense merci notre Gribouille remarche et a retrouvé le plaisir de remonter sur son arbre à chat. »

Blandine, fondatrice d'Animal Futé, propriétaire de Filou (chien croisé border collie et labrador):

L'ostéopathie animalière lui a été d'un grand secours: Filou, le chien a l'origine d'Animal-Futé.com

« Lorsque j'ai adopté Filou à la SPA, il avait un an et avait à l'évidence été battu dans son jeune passé: ses réactions de fuite dès que nous prenions un bâton pour lui lancer, un rateau ou un balai étaient flagrantes. Filou aimait courir toute la journée (son coté border collie), aller chercher une balle ou sauter une haie et nous suivre en vélo ne lui posait aucun problème. Quelques années plus tard, il a commencé à avoir du mal à suivre en vélo à cause d'une raideur très nette et de plus en plus gênante apparue au niveau des hanches. Adepte convaincue des ostéos pour moi-même (ils ont déja fait x fois des miracles nous concernant, mes enfants ou moi), j'ai spontanément pris RV avec un ostéo animalier pour Filou. Celle-ci a vite confirmé, en l'examinant, notre hypothèse selon laquelle Filou aurait été battu dans le passé et décelé qu'une vertèbre était déplacée. En une demie-heure d'une séance très douce allongée près de lui que Filou a visiblement vécu comme un long câlin tranquille, la vertèbre était remise en place. Et toute raideur avait disparue ! Notre Filou vieillissant avait retrouvé une deuxième jeunesse et n'était plus du tout entravé dans sa course . La gêne grandissante n'est jamais réapparue et aujourd'hui, à 10 ans, Filou court toujours comme un lapin ! » 

 

Coraline Grass, ostéopathe animalier

Coraline GRASS – Ostéopathe animalier

Secteur Franche-Comté et alentours

07.69.29.41.59 / coraline.osteopattes@gmail.com

Titulaire du DOA (Diplôme d’Ostéopathe Animalier)

Coraline Grass, ostéopathe animalier: page Facebook

Coraline Grass, ostéopathe animalier: site internet

 

A découvrir également:

Le métier du naturopathe animalier

Garde d'animaux: toutes les formules, payantes ou gratuites