Le lévrier Whippet

le chien lévrier whippet

Réputé pour sa vitesse de course impressionnante, le lévrier whippet tire son nom de l’injonction « Whip it » qui signifie « vas-y, fonce ». Excellent sur les champs de course, le whippet est aussi un parfait chien de compagnie. Son caractère calme et affectueux est très apprécié.

 

Histoire du whippet

Le whippet est une race de chien d’origine anglaise. Il tire ses racines du Levron ou Levrette, une race connue depuis le XVIIe. Surnommée « cheval de course des pauvres », celle-ci était utilisée comme chien de course par les ouvriers et les mineurs qui aimaient les paris. Dans les années 1880, afin d’améliorer ses performances, ils décident de la croiser avec du Greyhound, du Bedlington Terrier, et du Petit Lévrier Italien ce qui a permis d’obtenir les caractéristiques actuelles de la race. Les standards du whippet ont été fixés vers la fin du XIXe, époque où elle intègre également la famille des lévriers. Grand sprinter, le whippet est capable de courir à une vitesse de 55 km/h, avec des pointes pouvant atteindre 80 km/h sur de courtes distances. En France, le whippet connaît un grand succès. C’est aujourd’hui le lévrier le plus répandu dans le pays.

 

Caractéristiques du whippet

Le whippet est un chien de taille moyenne, mesurant entre 44 à 51 cm pour 10 à 12 kg chez la femelle et 12 à 13 kg chez le mâle. Il est reconnaissable par sa tête longiligne munie de petites oreilles portées en rose, son encolure bien dégagée, sa poitrine bien développée, sa queue longue et effilée, et son dos qui voûte légèrement au niveau des reins. Son corps musclé allie vigueur et élégance. Son pelage est constitué de poils courts, fins et serrés. Toutes les couleurs de robes sont autorisées.

 

Le whippet, un chien facile à vivre

Affectueux, docile, intelligent, d’un naturel calme, le whippet fait un excellent chien de famille et s’adapte sans problèmes à la vie en appartement. Toutes les solutions de garde de chien lui sont accessibles. Sportif, il a besoin d’exercices pour se dépenser. Il est de ce fait nécessaire de lui consacrer du temps pour de longues balades. Dans l’idéal, laissez-le courir et pousser quelques sprints à chaque promenade. Attention cependant à bien l’éduquer au rappel au risque de le voir détaler à toute allure après un chat, un oiseau ou un petit rongeur.      

 

 

échange de garde de chien entre particuliers